C'est un mythe, les élèves n'attendent que cela lors de ce fameux séjour en auvergne, les professeurs sont hébétés chaque année, c'est le point d'orgue du séjour, la sublimmissime, la magique, l'exceptionnelle, l'illustre, l'incontournable, l'inimitable, l'inévitable, l'inoubliable, l'inconcevable, l'indispensable aire des volcans

En effet, en passant par l'autoroute A71, nos scientifiques ne pouvaient manquer ce chef-d'oeuvre... de l'homme qu'est cette aire de repos.

On notera le disposition de tables de pique nique ombragés, de trottoir herbagés, de boutique âgée, de station essence qui a engrangé un afflux non ménagés de véhicules chargés, de collines érigées par l'homme et d'arbres fourragés. C'est donc ici que le bus a fait son traditionnel arrêt "pique-nique" afin de permettre à nos scientifiques de se restaurer. Les tables et les coins ombragés ont vite été pris d'assaut par la foule des 70 élèves et des quelques professeurs. 

Nos deux scientifiques, avant d'entrer dans le royaume particulierement pentu de l'Auvergne, ont pris l'initiative de grimper cette fameuse colline qui délimitait les aires de pique-nique de la station service. La vue sur l'aire des volcans était imprenable. Un panorama magnifique du potentiel de construction de l'homme s'érigeait devant elles.

IMG_3108  IMG_3106

Elles avaient la possibilité de voir tout ce dont l'aire des volcans était constituée, et notamment une deuxième boutique, qu'elles visiteront lors de leur deuxième arrêt sur ce monument, pendant leur voyage du retour. 

Cela restera certainement un souvenir inoubliable de leur séjour scientifique.